La mode est l’un des premiers secteurs du commerce de détail à avoir adopté la technologie RFID

Ces dernières années, principalement aux USA et en Europe des dizaines d’enseignes du commerce de détail d’articles de mode telles que Marks & Spencer, Levi’s, Throttleman, American Apparel, Le Coq Sportif, Karstadt, Dillards, Galeria Kaufhof, … ont lancé des projets RFID d’identification des articles en vue d’améliorer les processus supply chain et les opérations dans les points de vente. Parmi ces initiatives qui ont toutes débuté avec des projets pilotes, certaines ont été poursuivies avec des déploiements opérationnels mettant en jeu plusieurs millions d’articles tagués.

Pour un secteur tel que la mode connaissant des pics d’activité saisonniers et traitant des volumes d’articles importants, il faut dire que les bénéfices présentés par l’usage de tags RFID dans la chaine logistique sont importants :

  • Une amélioration probante de la précision et du temps d’inventaire en magasin pour une meilleure gestion des approvisionnements, une plus grande disponibilité des produits dans les rayons et donc un développement des ventes.
    Pour illustrer les gains, on peut retenir que la lecture en masse et en aveugle apportée par la RFID permet de réduire les temps d’inventaire de 90% tout en augmentant notablement leur précision car un inventaire RFID laisse peu de place aux erreurs humaines et le tag permet de stocker toutes les informations relatives au modèle, à la taille et au coloris de chaque article.
  • Des gains de productivité jamais atteints jusqu’ici dans la logistique de la mode dans les processus de réception, d’expédition et d’inventaire des articles chez le fabricant, dans les centres de distribution et dans les magasins.
    La lecture simultanée, sans contact et sans visée des articles suspendus et des articles pliés conditionnés dans des cartons permet de réduire massivement les temps de main d’œuvre pour le comptage et le contrôle des articles lors des opérations de réception et d’expédition. Parce que quelques secondes suffisent pour identifier tous les articles conditionnés sur une palette, sur un portant, ou dans un colis, nous avons pu mesurer chez nos clients des temps de contrôle des articles divisés par 12.

 

Il faut noter également que le textile se prête bien à l’usage de la radio-fréquence car les matières des articles ont peu d’influence sur les ondes.

Une solution adaptée pour le suivi RFID des articles de mode

Dans la Supply Chain, la RFID permet d’assurer le suivi des flux à deux niveaux : au niveau des unités logistiques et au niveau des articles. IdItem est une solution de suivi et identification des articles. Elle consiste à mettre en œuvre un dispositif complet permettant d’identifier et suivre les articles dans leurs lieux de traitement et de transit, à savoir les centres de production, les entrepôts de distribution , les magasins que ce soit lors des processus d’expédition, de réception, et/ou d’inventaire dans les zones de stockage, les réserves et/ou sur les surfaces de vente.

IdItem n’est pas uniquement une offre « matériel », c’est une solution globale prenant en compte tous les composants matériels, logiciels et services du projet RFID. Une solution IdItem met en œuvre divers éléments pilotés par Neopost Shipping : l’infrastructure RFID pour la capture des informations, les applications de gestion pour traiter les lectures RFID, les interfaces pour les échanges de données entre le système RFID et votre Système d’Information, les outils logiciels pour administrer les équipements RFID, les outils de reporting élaborés sur la base des lectures RFID.

Selon vos besoins, l’infrastructure RFID IdItem s’appuie sur divers équipements mis en œuvre et opérés par Neopost Shipping : des lecteurs fixes de type portiques, des tunnels de lecture, des chariots d’inventaire, des lecteurs mobiles de type terminal ou raquette, des bornes de lecture et/ou d’encodage des tags, des périphériques d’impression des tags, des périphériques de pilotage des équipements fixes pour la gestion du trafic des données RFID et l’administration des lecteurs.

Des équipements RFID adaptés au suivi des articles Textile

Les divers projets menés par Neopost Shipping pour de grands acteurs de la confection, de la grande distribution et de la logistique de la mode nous ont conduit à mettre en œuvre divers équipements RFID adaptés à la lecture sans contact des articles suspendus et pliés.

Pour les espaces de vente, selon l’aménagement des rayons, nous disposons d’une solution « chariot d’inventaire » permettant de compter les articles simplement en se déplaçant dans les allées. Nous avons également mis en œuvre une solution « cabine d’essayage » permettant de tracer le flux des articles essayés par les clients.

Pour les centres logistiques, nous disposons d’un tunnel motorisé permettant de lire en quelques secondes jusqu’à 150 articles dans un carton. De la même façon, nous disposons d’une borne de lecture fixe permettant de lire les vêtements suspendus. Pour les postes de travail, divers prototypes de table de comptage ont été réalisés. Enfin, pour toute autre configuration, nous proposons également une solution à base de terminal mobile ou de « raquette » de lecture permettant par exemple de lire des lots d’articles rangés dans des bacs ou dans des espaces étroits.

Une solution basée sur le standard EPCglobal®

EPCglobal® s’affirme comme un standard de l’industrie RFID pour la traçabilité dans la Supply Chain. Il présente tous les bénéfices d’un standard : interopérabilité, choix et indépendance vis-à-vis des équipements (un tag EPC peut être lu par divers équipements compatibles EPC, un tag EPC peut être remplacé par un autre tag EPC plus récent et plus performant sans remettre en cause l’infrastructure), le partage de la traçabilité grâce au concept ONS (Object Name Service) qui assure un accès au suivi complet d’un objet réparti sur diverses bases de données.

Depuis sa création, Neopost Shipping s’est orienté vers le standard EPCglobal®. Au-delà de la connaissance de la norme pour le codage et la lecture des tags, Neopost Shipping a également une grande expertise des bases de données EPC-IS. Pour un projet majeur, nous avons mis en œuvre l’une des premières bases de données Oracle EPC-IS en France. Cette base est gérée et hébergée sur les serveurs Neopost Shipping.

A ce jour, si les contraintes de votre projet le permettent, le choix de la norme EPCglobal® s’impose. L’expertise de Neopost Shipping vous sera d’une grande aide dans l’adoption d’EPCglobal®.

Une solution sous la forme d’un contrat de service en location/entretien

IdItem est une solution packagée en mode « Services opérés » incluant tous les composants du projet :

  • Les matériels constituant l’infrastructure RFID
  • Les logiciels et interfaces nécessaires à la solution
  • Les services d’assistance au déploiement et de maintenance sur site
  • La gestion et l’hébergement des données RFID et de la base EPC-IS

 

Cette approche Service vous permet de mettre en œuvre votre solution sans ou avec peu d’investissement. Elle vous évite d’investir dans des ressources techniques pour mettre en œuvre votre solution. Enfin, c’est la formule idéale pour synchroniser les coûts avec le dimensionnement de la solution.

Pour s’adapter aux spécificités de chaque installation, nous adoptons une approche personnalisée avec un accompagnement en mode projet piloté par un interlocuteur Business Support Neopost Shipping assigné à votre projet.

Nous analysons vos processus, recherchons la technologie radio-fréquence la plus adaptée à vos articles (HF, UHF, passive, semi-active, …), réalisons des audits des sites à équiper pour appréhender les environnements physiques du projet et les points de passage des articles, prenons connaissance des flux de données à gérer pour bâtir votre solution et de vos besoins fonctionnels pour exploiter les données RFID. Cette phase d’étude nous permet d’estimer le projet dans son ensemble et d’évaluer les axes d’optimisation et le retour sur investissement à attendre.